Etre informé aujourd'hui pour comprendre demain

05 juin 2006

Regarder gratuitement le mondiale sur votre TV

  Trois chaînes de télévisions allemandes en l'occurence ZDF, ARD et RTL deutschland diffuseront gratuitement et en direct tous les matchs de la coupe du monde prévue entre le 09 juin et le 09 juillet 2006 en Allemagne.
   
  Ces trois chaînes se captent facilement au Maghreb sur le satellite Astra.
   
  En voiçi les informations:

     ZDF ( ZSF Vision) zdfARDard      rtl1Rtl Deutschland
  Fréquences : 11954                   11836                                   12188
  Polarity:  Horizontal                   Horizontal                              Horizontal
  Symbol Rate: 27500                  27500                                   27500
  Fec:4/3                                     4/3                                       4/3
   
  Vous pouvez également suivre ces matchs en direct sur Internet grace au site web de la 4ème chaiîne chinoise CCTV/
  www.surfmusic.de/tv/cctv-5.7759.html

On paye l'éléctricité, l'eau, le téléphone...Et les détenteurs des droits de retransmission des matchs veulent nous faire payer les images! Nous ne sommes pas encore arrivés à ce stade, au moins au Maghreb.

Bon spectacle!

Posté par salah_taoufik à 19:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]


12 avril 2006

« Maroc Connect » troisième opérateur Télécom au Maroc

« Maroc Connect » troisième opérateur Télécom au Maroc

sengagement_positif

"Maroc Connect" sera opérationnel en Juillet 2006

Le Maroc finalise son processus de libéralisation du secteur Télécom. En septembre dernier, l’Etat représenté par l’Agence Nationale de la Réglementation des télécommunications (ANRT) attribue à « Maroc Connect » une licence de téléphonie fixe, appelée nouvelle génération. L’entrepris devient le troisième opérateur Télécom après « Maroc Télécom » et « Méditel ». Lors des assises d’Internet organisées dernièrement à Rabat, « Maroc Connect » a crée la surprise en lançant l’abonnement à l’Internet (ADSL) le moins cher au Maroc : 100dhs TTC seulement !

Interview exclusive avec le Directeur de la communication de « Maroc Connect », Abdelkhalek Zine

Suite à un appel d’offre international lancé par le gouvernement marocain, « Maroc Connect » a décroché la deuxième licence du téléphonie fixe après « Méditel ». Quels sont les atouts qui ont permis à Maroc Connect de décrocher cette deuxième licence nouvelle génération ?

Il existe plusieurs facteurs qui ont fait gagner Maroc Connect. Le premier facteur est l’originalité du montage du dossier. Nous avons un partenariat novateur avec l’Office Nationale d’Electricité (ONE) qui propose un réseau de fibre optique équivalent à celui utilisé par Maroc Télécom. Il traduit une nouvelle approche du partenariat publique privée. Dans le cadre de ce partenariat, nous allons introduire de nouvelles technologies (le WIMAX et le CDMA) qui n’existent qu’en Amérique du Nord et en Asie, et qui sont caractérisées par une grande souplesse et des prix extrêmement compétitifs.

Le deuxième atout est l’entrée dans le capital de Maroc Connect du groupe Omnium Nord Africa (ONA) qui grâce à ses assises financières va permettre à notre projet de se déployer dans le meilleur délai et dans les meilleures conditions. Je rappelle que, pour la première année Maroc Connect va investir un Milliard de Dhs.

En octobre dernier, Maroc Connect a signé le cahier des charges avec l’Agence Nationale des Réglementations des Télécommunications (ANRT). Quelles sont les grandes lignes de ce cahier des charges ?

Globalement dans ce cahier des charges, l’Etat assigne à Maroc Connect un certain nombre d’obligations. Parmi lesquelles un déploiement dans le temps, maximum neuf mois après la publication du décret du cahier des charges dans le bulletin officiel. Le cahier des charges assigne à « Maroc Connect » une couverture progressive du territoire national ainsi que d’autres obligations liées à la contribution de Maroc Connect au service universel.

Comment « Maroc Connect » se positionne t-il dans un marché où existe déjà deux concurrents ?

Effectivement, nous évoluons dans un marché où il y a deux grands opérateurs Télécom issus de deux filières de grands opérateurs internationaux en l’occurrence Vivendi Universel pour Maroc Télécom et Téléphonica pour Méditel. Donc pour exister dans ce marché, nous devons nous distinguer. Pour cela, nous sommes venus avec le principe de la rupture. Une rupture technologique permettant un ensemble de services novateurs, une rupture industrielle à travers le partenariat avec l’ONE qui est connecté, lui aussi, avec d’autres fibres optiques en Europe et une rupture économique car nous allons venir avec des prix compétitifs qui concordent avec le pouvoir d’achat des Marocains.

Le marché de Télécom au Maroc est un marché particulier. Quelles sont ses caractéristques et ses contraintes ?

Marocain est très sensible au principe de la maîtrise budgétaire. En matière de l’abonnement à la téléphonie mobile, le marché est très minoritaire. Mais, les gens préfèrent tous ce qui est pré payé parce qu’il est souple et qui ne nécessite pas une facture ou une carte bancaire. Ainsi, la majorité des gens veulent payer à l’avance et consommer par la suite. Une autre caractéristique du marché mais, cette fois ci positive. Les Marocains communiquent beaucoup. La culture du « parler » est très développée au Maroc contrairement au Japon ou les gens écrivent et échanges des textes. Donc, il y a une sociologie spécifique au marché marocain qui a permis d’avoir 1,2 million d’utilisateurs de GSM plaçant le Maroc troisième en Afrique juste après l’Afrique du Sud et l’Egypte.

A court terme quel est le plan d’action de Maroc Connect avant le déploiement du nouvel opérateur Télécom ?

Premièrement, il faut qu’on s’occupe de nos abonnés actuels, qui nous ont accompagné depuis cinq ans, qui ont cru à la concurrence au Maroc et qui nous ont soutenu dans les moments difficiles qu’a traversés l’entreprise. Deuxièmement, il faut déployer le nouvel opérateur Télécom pour être opérationnel en juillet 2006.

Finalement, quel rôle doit jouer « Maroc connect » dans le nouveau paysage des télécommunications au Maroc ?

Maroc connect se positionne comme un leader de l’innovation dans le secteur Télécom. Nous tablons sur la rupture technologique, économique et industrielle. Ce ci permettra de la concurrence et des réactions des autres concurrents, au profit du consommateur marocain qui lui devra, en principe, sortir gagnant de ce processus de la libéralisation définitive du secteur Télécom. Que le meilleur gagne !

Maroc connect en quelques mots

Crée en 1999, Maroc Connect est une entreprise de services télécoms dont les offres s'adressent aussi bien au marché des particuliers que celui des PME et grandes entreprises. Maroc Connect est devenu, en septembre 2005, le troisième opérateur Télécom au Maroc àprès Maroc Télécom et Méditel. C’est le premier fournisseur d'accès Internet privé. Son plan Business prévoit que l’ONA soit son prochani actionnaire de refference. Aujpourd’hui, « Maroc Conncet » emploi une équipe 100% marocaine

Posté par salah_taoufik à 19:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 février 2006

CAN 2006

Can 2006

La fédération égyptienne de football sauve la face de en excluant Mido

Exclure de six mois l'attaquant égyptien Ahmed Hossam, dit Mido, pour protester contre son remplacement lors de la demi-finale de la CAN entre l'Egypte et le Sénégal, est une décision courageuse.

La fédération égyptienne de football et malgré la qualification de l'Egypte au final de la coupe d'Afrique 2006, a veuillez à ce que la punition soit sévère pour Mido, qui n'a pas digéré son remplacement par l’attaquant Zaki. Ce même Zaki sera derrière le but de la qualification de l'Egypte en finale.

Conséquence : Ahmed Hossam est exclu de 6 mois et ne jouera pas donc la final prévu Vendredi prochain au stade de Caire. En plus sa réputation en tant que joueur professionnel n'est plus.

Posté par salah_taoufik à 19:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 octobre 2005

voiture

Vous voulez acheter une voiture, c’est bien le moment. Chaque fin d’année, les offres et les promotions pour les voitures se multiplient, allant du prix jusqu’au crédit.

Mais avant chaque achat d’une automobile, c’est à vous de choisir entre prix, marque ou modèle et n’oubliez pas de trier entre une voiture diesel ou essence. Dans ce cas, si vous optez pour la première, sachez que le diesel est beaucoup moins cher que l’essence. Il convient pour des automobilistes qui ne dépassent pas les vingt-cinq milles Km/an. Sa qualité est beaucoup plus améliorée qu’auparavant. Enfin soyez sur qu’une voiture diesel et facile à revendre. Malgré ces avantages du diesel, nombreux des automobilistes préfèrent une voiture essence dont le prix ne cesse pas d’augmenter. En plus, l’essence demeure très puissante lorsqu’il s’agit de grandes distances. Estimons que dans ce cas, vous avez déjà tranché. Alors quand est-t-il de la taille de cette voiture ? Sur ce point, il est clair q’une petite voiture convient à ceux qui travaillent dans la ville. Elle leur permettra de se déplacer facilement et de garer leur voiture très facilement avec l’embouteillage qu’on peut imaginer.

Dans le cas contraire, vous trouverez beaucoup de difficultés. Mais la voiture à grande taille a aussi ses atouts .Elle est très confortables, riche en accessoires et bonne pour les amoureux de voyages.

Enfin, lorsque vous avez bien choisis votre voiture avec la joie qui l’accompagne n’oubliez pas mes dames et monsieur automobilistes de rouler avec prudence, de mettre la ceinture de sécurité et de ne jamais marier volant et téléphone. C’est juste pour garder votre sourire !!!.

Posté par salah_taoufik à 00:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Jetou n’a pas tort, les diplômés n’en plus

image_eco_sujet_193_1_1Lorsque le premier ministre, Driss Jetou, a qualifié les jeunes diplômés d’experts lors des assises de l’emploi organisées dernièrement à Skhirat, il a eu totalement raison. Même si le ministre ne les a pas convoqué au préalable aux travaux de cette rencontre, il est convaincu que les idées des jeunes chômeurs sont pertinentes. En fait, les jeunes ont vraiment changé d’idée et se sont devenus conscient que la fonction publique ne recrute plus malgré le départ volontaire de plus de 39.000 fonctionnaires de l’Etat. L’entreprise privée ou l’initiative privée est ainsi et désormais leur champ de bataille. Dans ce cas, le gouvernement doit jouer pleinement son rôle d’attirer plus d’investissements et d’organiser le secteur privé en secteur formel tout en facilitant les procédures administratives pour la création de nouvelles entreprises. Il doit aussi contrôler l’action de ces entreprises afin de garantir l’intégration totale des diplômés chômeurs qui posséderont le droit à la grève, au salaire minimal et à l’assurance maladie obligatoire…

Le point de garantie de l’emploi est un vrai casse-tête pour le gouvernement qui croit que dans un monde de concurrence libre, il est difficile de remplir cette tâche. En tout cas, l’Etat doit appeler les entreprises  à respecter le

code du travail et les normes universelles du travail.

En ce qui concerne l’initiative privée, les diplômés saluent la récente initiative de l’Etat qui garantie 85% du crédit octroyé par les banques aux jeunes entrepreneurs. Une initiative encourageante mais qui demeure insuffisante. L’Etat doit faire face à un problème si complexe que celui des lobbies qui bloquent les projets des jeunes désireux de créer des petites ou moyennes entreprises. Ces lobbies veulent rester seuls dans leurs marchés et en profiter au maximum. Ils sont parfois appuyées politiquement et n’emploient, dans leur entreprise, que leur clientèle sans considération de compétences sur lesquelles insiste le gouvernement aujourd’hui. Selon le ministre de l’emploi, l’accès à la fonction publique sera soumis à un concours et seule les compétents peuvent réussir. Ce règlement a été bien accueillit par les diplômés qui le considèrent comme une égalité des chances qu’il soit dans le secteur public ou privé. Mais faut-il laisser aussi le temps à ces jeunes et y faire confiance pour prouver plus leurs compétences après l’accès au travail. Ceci ne leur permet pas seulement d’obtenir ce qu’ils ont rêvé depuis longtemps mais de pouvoir aussi aimer leur travail. Bonne chance à vous les deux!!

Posté par salah_taoufik à 00:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]


16 août 2005

La chaîne « Al jazeera sport » adopte le système d’abonnement à partir du septembre prochain

La chaîne « Al jazeera sport » adopte le système d’abonnement à partir du septembre prochain. Ainsi, les téléspectateurs devront payer entre 250 et 500Dhs, comme prix d’abonnement renouvelable chaque année, afin de  bénéficier des services de la chaîne sportive la plus populaire dans le monde arabe.

La carte de la chaîne sera opérationnel sur le système CAM et fonctionnera également avec le système de carte de ART et de CNN.

De son coté « Al jazeera sport » transmettra en directe les principaux championnats  internationaux de football entre autre la ligua espagnole, le calchio italien, le championnat portugais et les meilleurs coupes européenne. Aussi, elle suivra de près les tournois du grand chelem du tennis et les importants rendez vous mondiaux du Hand ball et du basket ball.

A noter que la première semaine de l’entrée en vigueur de ce nouveau système sera gratuite pour permettre aux téléspectateurs d’acheter la carte d’abonnement qui sera disponible dans la plupart des pays arabe.

Source: l'émission " Ariada kadia" difusée Lundi 15 aout 2005 sur "Al jazeera sort" et présentée par Ayman Jada.

Posté par salah_taoufik à 12:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 juillet 2005

Une conférence en août prochain pour régler les divergences sur la constitution irakienne

Bagdad, 27 juil - Une conférence se tiendra début août pour régler les différends sur la constitution irakienne, a annoncé mercredi le chef du comité chargé de rédiger la constitution, Cheikh Houmam Hammoudi.

« Nous avons demandé à tous les chefs des partis politiques et aux personnalités importantes irakiennes d’assister à une grande conférence au début du mois prochain pour résoudre les derniers différends qui pourraient subsister sur la constitution », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

Parmi les sujets à débattre figure la notion de fédéralisme qui est défendue par les communautés kurde et chiite mais rejetée par les sunnites.

« …Il y a des gens qui refusent l’idée du fédéralisme mais qui veulent en même temps que plus d’autorité soit donnée aux régions », a indiqué le député chiite qui dirige la commission, ajoutant que l’affaire la plus importante est la distribution des richesses du pays et les pouvoirs donnés aux régions par la nouvelle constitution. Ce qui permettra aux citoyens, selon lui, de profiter des richesses et avoir ainsi une vie prospère. 

Un referendum doit être organisé avant le 15 octobre, date limite fixée par la loi fondamentale pour l’adoption du projet de la nouvelle constitution par le parlement irakien.

Posté par salah_taoufik à 20:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 juillet 2005

Découverte d’explosifs dans des pastèques à la frontière Irako- Koweïtienne

Koweït, 25 juil - Une grande quantité d’explosifs destinée au Koweït a été découverte, dimanche, par les agents de la sécurité à la frontière Koweïtienne, a rapporté lundi le journal Arab time.

Un inspecteur a remarqué les explosifs à travers des fentes sur une des pastèques qui ont été transportées par deux camions à destination du Koweït depuis l’Irak, indique la même source.

Le département de la sécurité Koweïtien a ouvert une enquête avec les deux conducteurs afin d’identifier la source et la destination de ces explosifs. Pour le moment aucun résultat n’a été communiqué même si le journal a indiqué que cet incident laisserait penser à des attaques terroristes contre des milliers d’étrangers présents au Koweït.

Posté par salah_taoufik à 22:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ligue des champions d'Afrique: Le Raja s'impose devant Enyimba par un but à zéro.

RCA-Enyimba (1-0) : Une dans la douleur

Le Raja de Casablanca a battu les nigérians d’Enyimba (1-0) lors d’un match comptant pour la 3è journée des quarts de finale de la ligue des champions de football, disputé samedi à Casablanca, un score mince dû en grande partie à un coup de chance.

Grâce au but de Abdellatif  Jrindou à la 79éme minute du jeu, mais aussi à un penalty raté par les Nigérians à la 71min, le Raja s’empare de la deuxième place avec 4 points derrière Al-Ahly avec 9 points. Ainsi, il maintient toutes ses chances pour la qualification aux demi-finales de cette compétition.

Lors de cette rencontre, les verts et blanc ont beaucoup souffert avant de marquer leur unique but dix minutes avant la fin du match, pendant qu’ils évoluaient avec dix joueurs seulement après l’expulsion de Hassan Daoudi à la 67ème minute.

L’équipe nigérienne, vainqueur de cette coupe les deux dernières saisons, a dominé la rencontre grâce à ses jeunes joueurs qui pratiquent un jeu collectif et respectent à la lettre les consignes de leur entraîneur.

De son côté, l’entraîneur Alexandre Moldavan qui, quinze jours après sa nomination, a remporté la coupe du trône avec la RCA ainsi que son premier match de la ligue des champions cette saison. Au cours de ce match, plusieurs fautes techniques en lui ont été attribuées notamment le maintient en jeu de Nabil Mesloub et Idgare malgré leurs blessures. En plus, son attaque a été quasiment absente après le départ de Hicham Abou cherouane et devant l’inefficacité de Nour éddine Harouache et l’excès de dribles de Mohcein Yajour.

   

Pour sa part, le public rajaoui n’est pas venu en masse applaudir son club malgré l’importance de ce match et le dernier réveil de son équipe.

  Voici ci à présent le classement de ce groupe :

                                Pts   J   G   N   P   Bp   Bc   Dif.

1- Al-Ahly                 9   3    3    0    0    4     0     +4.

2- Raja Casablanca    4   3    1    1    1    2     2        0.

3- Ajax Cape Town   2  3     0    2    1    2     4       -2.

4- Enyimba Aba        1 3     0    1    2    ?      ?         ?

 

Auparavant, Chadli avait intercepté un penalty tiré en deux temps par l’attaquant nigérien, Mohammed Yusuf.

Posté par salah_taoufik à 19:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juillet 2005

la CBF bloque le transfert de Robinho au Real Madrid

   

   Sao Paulo, 22 juil - Le transfert de l'attaquant brésilien de Santos, Robinho, au Real Madrid a été bloqué, vendredi, par la Confédération brésilienne de football (CBF) qui réclame les 20 millions de dollars restant pour la clause libératoire.

« le Real Madrid doit verser la totalité des droits de cession, puisque le joueur est sous contrat avec le club de Santos jusqu'en 2008. Pour l'instant seulement 30 millions de dollars ont été versés», a déclaré le directeur du département juridique de la CBF, Carlos Eugenio Lopes, ajoutant que la clause libératoire s’élève à 50 millions de dollars.

Auparavant, le club espagnol Real de Madrid a dit avoir payé 60% ( soit 30 millions de dollars) du montant fixé par la clause libératoire, alors que la Confédération Brésilienne réclame 50 millions de dollars.

Pour sa part, le prodige brésilien a renoncé à ses 40% de sa part dans la clause libératoire.

Agé de 21 ans, Robinho indique ne plus vouloir rester au Brésil.

Le transfert de l’espoir du Brésil est donc entre les mains du prestigieux club espagnol. Affaire à suivre!

Posté par salah_taoufik à 20:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]